Oris, partenaire de l'exposition de montres genevoises WATCH THIS! à Bâle

Juste au moment où a lieu la foire des montres et des bijoux Baselworld, le musée historique de Bâle inaugure au musée d'histoire une Exposition spéciale «WATCH THIS! Montres genevoises à Bâle». Oris en est partenaire et sponsor officiel.

Il y en a de toutes les formes et de toutes les tailles. Des pendulettes de table, des horloges murales ou solaires, des montres de poche ou à porter autour du cou, et bien sûr aussi des montres-bracelets, si répandues, ou des

montres de carrosse, bien moins connues. L'origine de l'histoire des montres remonte fort loin, à l'Antiquité. Le temps fut tout d’abord divisé à l'aide du soleil et de la lune qui servaient alors de repères. Le premier mécanisme d’une montre au sens actuel a été construit en 1430, les premières montres-bracelets ont été mises en circulation au 20ème siècle.

 

Aujourd'hui à côté de La Chaux-de-Fonds, de Genève et de Winterthur, Bâle dispose de l'une des collections de montres les plus importantes de Suisse. Le musée historique de Bâle saisit cette opportunité et inaugure le 11

mars 2016 l’exposition temporaire «WATH THIS! Montres genevoises à Bâle». Cette exposition spéciale qui durera jusqu'à fin août mettra l’accent sur les montres genevoises et les présentera dans un contexte nouveau, gommant ainsi le fossé entre l'histoire et le présent. L'exposition présente les débuts de l'histoire de l’horlogerie suisse pour ce qui concerne les petites montres. Elle se penche en particulier sur la naissance et le développement de l’horlogerie à Genève, et se concentre sur les objets et leurs caractéristiques ainsi que sur des phénomènes actuels qui relient les montres historiques de Genève avec l’industrie horlogère de la Suisse d’aujourd’hui.

 

Oris, fabricant horloger de Hölstein qui a plus de 100 ans d’existence, est sponsor de cette nouvelle exposition spéciale. Que cet horloger de Bâle soutienne une exposition sur les montres genevoises a une raison. «En 1904,

Paul Cattin et Georges Christian posaient les pierres angulaires de notre entreprise actuelle en fondant l'usine de montres Oris à Hölstein. Tous deux étaient originaires de la métropole des montres, Le Locle, située dans le Jura

suisse», explique Fabian Roth, directeur du marché suisse chez Oris. «Bien que nous soyons l'un des rares horlogers alémaniques, nos origines remontent à la Suisse romande», ajoute Roth. Oris a toujours cherché son propre chemin, et ce dès le début, un principe auquel l’entreprise reste attachée jusqu'à aujourd'hui. Cette marque bâloise de montres garantit depuis plus de 100 ans des montres mécaniques innovantes, fonctionnelles et hautement performantes.

 

Cette exposition sera ouverte jusqu'au 28 août 2016 et présentée en langue allemande, française et anglaise. Des visites publiques seront proposées tous les dimanches dans ces trois langues ainsi qu’en chinois.

 

Pour de plus amples informations: www.hmb.ch/watch-this

Français
Exposition de montres Bâle.pdf
Adobe Acrobat Dokument 131.9 KB
Deutsch
Uhrenausstellung.pdf
Adobe Acrobat Dokument 182.5 KB

Pour plus d'informations:
Gere Gretz et Simone Wasserfallen, Service de presse Oris,
c/o Gretz Communications AG, Zähringerstr. 16, 3012 Berne,
Tél. 031 300 30 70, Fax 031 300 30 77, email: info@gretzcom.ch

Gretz Communications AG | Zähringerstrasse 16 | CH-3012 Bern

Phone +41 31 300 30 70 | Fax +41 31 300 30 77  | info@gretzcom.ch