Kuélap : un téléphérique vers la forteresse des guerriers des nuages

Kuélap, la forteresse des Chachapoyas, dans le nord du Pérou, devrait bientôt être accessible à davantage de touristes. C'est la promesse du nouveau téléphérique, qui transportera les visiteurs en seulement 20 minutes depuis Nuevo Tingo, à 1 811 mètres d’altitude, jusqu’au sommet à près de 3 000 mètres de haut. Les travaux sont sur le point d’être achevés.

 

Kuélap, ancien berceau de la civilisation pré-inca des Chachapoyas (« guerriers des nuages »), trône à plus de 3 000 mètres d’altitude sur une crête montagneuse au nord du Pérou. La forteresse a été bâtie entre 800 et 1 300 ap. J.-C. et pouvait accueillir jusqu'à 2 000 personnes. Aujourd’hui encore, l’édifice représente un trésor culturel confidentiel du pays et n’a pratiquement pas été étudié jusqu'à présent. C’est ce qui explique également le petit nombre de touristes ayant visité ce lieu remarquable. Les archéologues comparent les vestiges de la forteresse colossale de Kuélap à la célèbre cité inca du Machu Picchu, située au sud du Pérou.

 

C’est au mois d’août 2015, à Nuevo Tingo, localité située sur la rivière Utcubamba dans la province de Luya (district d’Amazonas), que les fondations d’un téléphérique vers Kuélap ont été posées. L’achèvement de ce projet ambitieux est attendu pour le mois d’octobre de cette année. Avec la mise en service de ce téléphérique ultramoderne, les responsables du tourisme péruvien promettent un essor du nord du pays, région jusqu'ici moins développée sur le plan touristique.

 

Outre un développement à long terme et durable du tourisme dans la région de l’Amazonas, le Pérou compte sur le téléphérique pour non seulement augmenter le nombre de visiteurs de la forteresse de Kuélap, mais également pour renforcer l’attrait de toute la région nord du pays. Dans un plus vaste rayon, de nombreux autres sites touristiques invitent à la découverte, comme le musée des momies à Leymebamba, la cascade de Gocta, haute de 771 mètres (quatrième plus haute chute d’eau au monde), ou le temple du dernier empereur inca Atahualpa à Cajamarca. En 2014, près de 30 000 personnes ont visité le site pré-inca des guerriers des nuages. Avec le nouveau téléphérique, une hausse de la fréquentation de Kuélap est attendue pour les dix ans à venir.

 

Avec un investissement de 21 millions de dollars américains, les 26 cabines, d’une capacité de huit personnes chacune, emmèneront les visiteurs à destination en seulement 20 minutes et génèreront 320 emplois directs. Perché à environ 1 189 mètres de haut, le téléphérique se hissera jusqu’au sommet sur une distance de quatre kilomètres, depuis son point de départ de Nuevo Tingo. Là-haut, le visiteur profitera d’un panorama à couper le souffle sur les Andes.

 

La forteresse :

La forteresse de Kuélap est considérée comme le fleuron touristique et archéologique du Nord péruvien et a été inscrite au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO en 2011. De 500 à 1450 ap. J.-C., elle a joué le rôle de centre politique, religieux, militaire et administratif de la civilisation des Chachapoyas. L’ensemble de la citadelle est entouré d'une muraille d’un diamètre de 1 900 mètres. Elle possède trois entrées : deux du côté est et une du côté ouest. Celles-ci présentent une particularité intéressante : elles deviennent de plus en plus étroites jusqu’à la citadelle, de manière à ne laisser passer qu’une seule personne à la fois. L’intérieur de la forteresse est divisé en deux secteurs. La ville basse, ou Pueblo Bajo : c’est là que se trouvent les bâtiments importants comme le Tintero (encrier, en français), utilisé pour les cérémonies, ainsi que des murs ornés de losanges et de lignes en zigzag. Le deuxième secteur est la ville haute, ou Pueblo Alto, avec le château fort et la tour de guet Torreón Norte, haute de 584 mètres et large de 110 mètres, à la forme elliptique du sud vers le nord.

 

Communiqué de presse Pérou téléphérique Kuélap FR
20160922_CP_Teleferique_Kuelap_FR.pdf
Adobe Acrobat Dokument 155.8 KB
Photos Téléphérique Kuélap Pérou
Fotos Kuélap-Seilbahn_Peru.zip
Komprimiertes Archiv im ZIP Format 13.7 MB

Weitere Auskünfte erteilen:

Stefan Züger et Gere Gretz, service de presse du Pérou

c/o Gretz Communications AG, Zähringerstr. 16, 3012 Berne,

Tél. 031 300 30 70, Fax 031 300 30 77, e-mail: info@gretzcom.ch

Gretz Communications AG | Zähringerstrasse 16 | CH-3012 Bern

Phone +41 31 300 30 70 | Fax +41 31 300 30 77  | info@gretzcom.ch