Pérou : des emplois pour le nord du pays grâce au tourisme

L’État andin du Pérou veut développer plus encore le tourisme au nord du pays. Un nouveau funiculaire qui transporte plus rapidement les visiteurs jusqu’à la forteresse de Kuelap – la « sœur » de Machu Picchu dans le nord du pays – est destiné à contribuer de manière déterminante à promouvoir le développement touristique de la ville de Chachapoyas.

 

Le Pérou offre d’innombrables attractions, et Machu Picchu n’est que l’une d’entre elles. Chaque année, le nombre de touristes attirés par ce pays sud-américain augmente – et parmi eux, des Suisses. Les autorités touristiques partent du principe que plus de quatre millions de touristes étrangers visiteront ce pays andin cette année et qu’ainsi, le record de l’année dernière (environ 3,75 millions de visiteurs) sera battu.

 

L'ancienne forteresse de Kuelap située dans les Andes péruviennes du nord est considérée comme une attraction importante et très visitée du pays – bien que le chemin sur les crêtes à 3 000 mètres d’altitude ait été pénible jusqu'à présent. Le nouveau funiculaire qui va jusqu’à Kuelap a été récemment inauguré solennellement en présence du président du Pérou, Pablo Kuczynski, et du ministre du tourisme, Eduardo Ferreyros, et mis en service pour le public. L'accès plus rapide et plus facile jusqu’au site archéologique est destiné à relancer le tourisme dans la région de l’Amazonie.

 

Ce premier funiculaire du Pérou a pu être réalisé grâce à des investissements d'un montant d'environ 20 millions de dollars US (ce qui correspond à 65 millions de Soles péruviens) et après des travaux de construction qui ont duré environ deux ans ; il complète l'itinéraire au nord du Pérou et favorise le développement touristique de la région, et grâce à la création de nouveaux emplois, il a également des effets positifs sur le progrès social et économique des habitants de la ville de Chachapoyas et des alentours.

 

Découverte en 1843 par un juge de Chachapoyas, cette forteresse de montagne a suscité un intérêt sur le plan international parmi les chercheurs, y compris des chercheurs suisses. Notamment le géologue Arthur Werthermann ainsi que l'anthropologue Adolph Bandelier ont contribué en 1892/93 de manière déterminante à la recherche et à la notoriété de la « ville du peuple des nuages ».

 

Autrefois, il était nécessaire de voyager en voiture pendant 90 minutes pour parcourir les 32 kilomètres qui séparent Nuevo Tingo, située au bord la rivière Utcubamba (province de Luya), de Kuelap. Le voyage en funiculaire ne dure plus que 22 minutes environ. 26 cabines avec une capacité de huit passagers chacune desservent le trajet de quatre kilomètres jusqu'à la forteresse qui est située à 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les technologies les plus récentes ont été employées pour ce funiculaire, par exemple, chaque cabine dispose d'un système de communication alimenté par des panneaux solaires ainsi que de détecteurs pour mesurer la vitesse du vent. La base de la construction se compose de 23 piliers et d'un câble de haute vitesse avec une longueur de 8 200 mètres. La vitesse moyenne pendant le voyage est de 6 mètres par seconde.

 

Plus de quatre millions de touristes sont attendus en 2017

Le Pérou attend de ce funiculaire non seulement un nombre croissant de visiteurs, mais aussi un développement à long terme et durable du tourisme dans la région de l’Amazonie. On s’attend à une augmentation des visiteurs de Kuelap dans les dix prochaines années, qui ferait passer leur à 435 000 personnes. En 2016, plus de 56 000 personnes ont visité ce site pré-inca dans la forêt de nuages, ce qui représente déjà 54 % de plus que l'année antérieure. Environ 10 600 de ces visiteurs sont venus de l'étranger. Selon les autorités touristiques, Kuélap est destinée à devenir « le second Machu Picchu ».

 

Un funiculaire similaire est également prévu pour Choquequirao, une ville inca au sud du Pérou. En raison de la ressemblance de sa construction et de son architecture, elle est aussi appelée la « sœur du Machu    Picchu », et pour la visiter, il faut actuellement effectuer une randonnée difficile d'environ quatre jours.

 

Communique Presse Emplois Nord FR
20170629_CP_Perou_Kuelap_FR.pdf
Adobe Acrobat Dokument 274.9 KB
Photos Kuelap Pérou
Kuelap Peru.zip
Komprimiertes Archiv im ZIP Format 4.4 MB

Pour de plus amples renseignements :

Stefan Züger & Gere Gretz, Service de presse pour le Pérou

c/o Gretz Communications AG, Zähringerstr. 16, 3012 Berne,

Tél. 031 300 30 70, Fax 031 300 30 77, e-mail: info@gretzcom.ch

Gretz Communications AG | Zähringerstrasse 16 | CH-3012 Bern

Phone +41 31 300 30 70 | Fax +41 31 300 30 77  | info@gretzcom.ch